mercredi 19 juin 2013

Jabt Gawri ...




                                                                          




« wa jabt gawri bent 3mi l3roubia …. » pour celles et ceux qui s’exclame ‘ Mais qu’est ce qu’elle raconte la Karamelita ? …’ laissez moi vous expliquer, c’est une phrase tirée d’une chanson populaire marocaine … qui tourne autour d’une fille qui se tape un gawri et elle le ramène au bled pour faire ce qu'on appelle la circoncision  …

Bref moi ce qui m’a fait penser à cette chanson c’est une scène qui s’est produite il y a quelques jours en arrière … Alors que j’étais assise au club tranquillement a siroté mon jus papaye & ananas & goyave Bon ok... Mon café  avec ma meilleure amie … Une nana s’est dirigée vers nous, et il y a eu ce dialogue mais  avant de vous raconter ce qui s’est passé je vous décris la meuf et le décor tant qu’on y est …

Une fille âgée d’une vingtaine d’année, brune très,  voilée ou presque, habillé en haut bleu avec des écriture doré, un pantalon d’une couleur foncé , et des chaussure Euh j’ai pas eu le temps de mater ses shoes , désolé les filles pour le détail qui manque, accompagné d’un italien ça je ne l’ai su que par la suite, qui devait avoir plus que 45 ans  habillé en polo & jean, avec deux tatouages sur le bras , une dentition pas si nickel que ça et une dégaine , euuuuh comment dire …. Bizarre  



Elle : Salam a khti … kathdri b frounci ?

 
Ma copine & moi : Euh … ah !

Elle : w l’anglais ?

Nous : aussi !!!

Elle : afak a khti terjmi lo hadchi li ghadi ngoulk … hwa rah taliani walakin kayfhm shwya loungli w l frounsi

Nous ( un peu curieuses) : Et tu l’as connue comment si tu parle même pas sa langue !!!!!?

Elle : chi drari kan3rfhoum houma li wrawh li

Nous : ah ok !

 
Elle : gouli lo a khti … manmchich m3ah l dar, 3ndna manmchiw tal mour mariage … Rah mn sbah w hwa kaygoul miiizo, miizoo … fhemt que baghi nmchi m3ah l dar …
Ma pote & moi (échange d’un regard un peu étonné, et le message est passé : alors on demande à ce type, ou bien s’excuse gentiment auprès de la meuf et on la laisse se débrouiller ?!! ou bien on fait de notre mieux pour l’aider !!


 finalement je me suis retournée vers le type …) : do you speak english ?

Lui : No, no (en hochant la tête)

Ma copine : et tu parle français ?

Lui : un poti pou (un petit peu)

Moi : Donc ta copine te dit qu’elle ne pourra pas t’accompagner chez toi, et puis cela ne se fait pas chez nous et ça se passe pas comme ça, tu dois l’épouser avant de l’emmener là ou tu veux

Lui (les yeux grands ouverts, il a rien compris du tout de ce que j’ai dis)

Moi : Bon ok, elle te dit : Pas de maison … Mariage d’abord … Après maison (tout en faisant des gestes avec ma main … bague au doigt et non non )

Lui (grand sourire + clin d’œil) : ok ok

Elle : safi a khti fhem yak , 3awdiha lo 3afak bash yfhm mziane

Moi : non mais c’est bon il a compris

Ma copine : rah fhem a khti

Elle : mirciiii , 3ndi bzaaaf d l2as2ila , ana ngoul lkoum w ntouma trjmo lo 3afak … 



Les ami(e)s .. Lectrices et lecteurs de ce blog  je dois m’arrêter là … cause : un imprévu … attendez la deuxième partie … Je vous promets qu’elle sera … euuuh ….. Italienne lol





Une KaRaMeLiTa … Italienne !!

samedi 8 juin 2013

Beauté .. Interieure !!!




                                                                         




Pour la première fois je me trouve entrain d’écrire pour un thème  choisi Je ne parle pas des expressions écrites et compagnie qu’on nous imposait en cours voyons  … En lisant le mot «  beauté » je me suis dis … Aie aie c’est un mot si facile, si courant … qu’on entend à chaque coin de rue, qu’on utilise à chaque discussion et qu’on voit partout

On ne cesse de dire … Il est beau celui là … Elle est belle la nana assise la bas … Mais quel beau sac … quel beau paysage … Quel belle fleur …bon OK les gars… c’est purement féminin tout cela


Mais très difficile à décrire et discuter, vu qu’il varie d’une personne à une autre et d’un sexe à un autre … Donc permettez moi de vous dire ce que je pense , ma petite vision des choses et surtout d’écrire tout comme d’habitude ce qui me traverse l’esprit … et surtout laissez moi partager avec vous une petite histoire qui me revient là.. Laissez moi vous parler de ce monsieur rencontrer sur ce TGV Paris-Besançon … Et surtout ce que j’avais appris ce jour là


Un dimanche pluvieux et stressant …  en mettant les pieds dans le train et après avoir passer un bon petit moment à  dénicher ma place … Me voila enfin assise, mon livre à la main avec un sourire sur les lèvres : Ouff Dieu merci la place à coté de moi est libre et je pourrai y poser mon sac à main jusqu'à Dijon au moins … Sauf que juste avant de finir ma phrase  j’ai vu venir  un monsieur de loin, un énorme monsieur qui a prit place à coté de moi … Il était énorme au point que je me suis retrouvé sur le bord de mon siège et au moindre mouvement je risquais  de me trouver par terre … à ce moment  La marocaine en moi avait commencée à bouder intérieurement bien sur  … le monsieur tout au long du trajet n’avait  pas cessé de manger et de boire … et la marocaine en moi n’avait  pas cessée non plus de me chuchoter : 


-mais vas y gueule, dis lui d’arrêter  de manger et de boire...
- Wili 7shouma..
-dis lui donc  qu’il te dérange... et qu’il est  dans un endroit public …
-Au nom de Dieu tais –toi
-Mais vas y dis lui  qu’il est censé respecter ton envie de lire tranquillement et d’avoir ton siège en entier au lieu d’occuper que la moitié …
- La ferme.


A cet instant le train s’était arrêté à la gare de Dijon, le couple en face de nous est descendu … et la marocaine en moi a finit par se taire … Mais le monsieur a prit la parole … il avait commencé par me proposer s’il me dérangeait… Je m’étais contentée de dire : non, de toute façon je descends le prochain arrêt  Ben oui la marocaine n’était plus là

 Du coup il avait commencé à me parler, me raconter sa vie, me raconter son problème d’obésité … ses soucis et sa nostalgie à cet époque ou il n’était qu’un simple étudiant... la beauté de sa vie avant de prendre tout ce poids et se perdre entre les régimes et les comprimés miraculeux … et juste avant de descendre de mon train … il m’avait tendu sa carte visite en me disant si un jour tu as besoin d’aide , de conseil ou de quelqu’un pour t’écouter n’hésite surtout pas à me contacter … Même si je ne saurai pas t’écouter si attentivement comme tu l’a fais 

J’étais descendu de ce train avec le sourire, et une larme sur le coin de l’œil … je m’en voulais d’avoir préjuger cet homme selon son physique et sa façon de se comporter … j’avais détesté ce petit coté nerveux  en  moi , qui m’avait empêché de voir la beauté en cet homme … j’avais conclus que tout être est beau, que toute chose qui nous entoure est belle … il faut juste faire attention , regarder plus attentivement … nous donner la chance de voir le bon en chaque être et donner à l’autre la chance de nous montrer sa beauté intérieur … Parce qu’elle est souvent plus belle que celle extérieur
Sur  ce je vous laisse avec cette citation marquée en bleu sur la carte visite de ce monsieur que je n’ai jamais pu oublier depuis... et  à chaque fois que je m’apprête à critiquer qui que se soit je me rappelle de cette anecdote et je remercie Dieu de ne pas avoir changé de place ce jour la … 

« Là ou il y a une volonté, il y a un chemin » et moi je dirai «en tout être et objet … il y a une beauté »






Une KaRaMeLiTa … qui voit la vie en Rose !!

jeudi 6 juin 2013

Köln ... Allemagne (3) !!





                                                                           



Pour ceux qui n'ont pas lu la 1ére partie et 2éme partie !!


Je m’étais  réveillée de bonheur, aux premiers rayons de soleil… il faisait si frais ce qui m’a poussée à me demander : Quel temps fera-t-il  aujourd’hui ? Comment devrais –je m’habiller ? Petit haut ? Ou bien un manteau si lourd? … Suite une bonne petite  réflexion je me suis dis… Bon les journées pro’ sont achevés,  sois Zen et décontracté pour cette dernière journée 

Après quelques minutes Une heure oui  passés  devant le miroir … J’étais  enfin prête … j’avais commencé ma journée par un bon café noir, accompagné d’une petite part du Chinois … Le tout dégusté au milieu d’un jardin, entourée d’arbre et verdure … silence absolue … Seuls les sons des oiseaux occupaient l’espace …

Une journée débutée ainsi, ne pouvait que s’annoncer magnifique …  et donnait surtout envie d’aller se balader en ville sans programme précis, de se laisser emporter par le hasard, de se débrouiller… D’ailleurs on dit souvent que le hasard fais bien les choses, nous arrange de belles rencontres, de jolies découvertes … Et comme j’ai toujours fais  à chaque fois que je me suis retrouvée dans un pays étranger, une ville jamais visiter au part avant … Je laisse mes craintes de coté ,je me jette à l’eau … Et c’est bien ce que j’avais fais ce jour là , je n’avais noté que l’adresse de là ou on était, le numéro de bus , et le nom de la station ainsi que le nom de la gare …

Je me baladais sans but dans les anciennes rues de Köln… J’observais cette ville gorgée d’histoire, et à chaque fois que je passais par une vieille rue, je me demandais ce qu’il y a pu avoir à cet endroit même comme scène et discussions ? au cours de cette balade j’avais découvert que Cologne est connue par son eau de Cologne qui porte le nom « 4711 »  … J’avais remarqué les nombreux panneaux publicitaires qui meublaient la ville et qui faisait de la pub’ rien que pour ce parfum … La curieuse en moi Surtout en matière de parfum m’a poussée à dénicher  une parfumerie pour sentir ce parfum qui était bon mais pas trop à mon gout, du coup j’étais ressortie avec mon parfum préféré entre les mains … Ce qui m’avais donné envie de faire une virée shopping … Surtout que c’est une ville connue par ses vitrines et ses rues consacrée rien qu’aux commerces …


Il ne reste plus qu’une seule et unique partie … pour cette magnifique visite au musé du chocolat… balade au bord du Rhin … Et un retour aussi magique à Besançon






Une KaRaMeLiTa … narratrice !!