jeudi 17 octobre 2013

Un amour .... Pas comme les autres !!



                                     


                                        


J’ai vécu une scène un peu  beaucoup triste ce matin … En ce jour de l’Aïd qui est censé être plein de joie et de bonheur 

Après avoir assisté et aider un tout p’tit peu, je me suis dis de rendre visite à une vieille dame pour lui souhaiter son jour et lui tenir un peu compagnie 


Elle était dans son coin, entourée de ses fils, filles et petit fils … La maison était archi pleine, tout le monde parlaient, discutaient et rigolaient …  mais dans les yeux de la mamie heureuse, il y avait bien une lueur de tristesse … 

La tristesse d’une maman oubliée par un de ses enfants chéris, un enfant (je me permets pas de l’appeler homme, pour des raisons que je ne tarderai pas à préciser) qui a fais un choix dans sa vie, le choix de mettre sa mère sur le banc de touche, pour se consacrer à sa femme et sa petite famille


Je dis qu’il ne mérite pas de porter le nom d’homme parce qu’il ne représente rien d’un vrai homme, il n’est qu’un lâche qui se contente d’appeler sa mère une fois par an maximum en lui sortant les excuses les plus débiles de la planète … Des raisons cons tout comme lui !! 


A un certain moment le téléphone avait sonné et c’était bien l’enfant attendu , mais au lieu de demander à parler à sa maman au premier , de lui dire à quel point elle lui manque, de lui sortir un de ses mensonges qu’elle a fini par apprendre par cœur , mais qu’elle faisait semblant de  croire parce que,  lui trouvait des excuses lui faisait moins de peine que de prendre la dure réalité en face

Eh ben non, le con fils, avait commencé par parler à tout le monde, discuté avec tout le monde sans  demander à parler avec sa maman, sans même  prendre le temps de lui souhaiter son aïd, et de formuler une phrase pour elle
Quand un de ses frères lui avait  proposé de parler avec sa mère, il avait bien hésité avant de lui dire oui passe la moi

Et là, la dignité et l’égo d’une maman avait prit le dessus, elle a  refusé de lui parler en sortant un non sec … et une fois le téléphone rejeté elle s’est retournée vers moi en disant en berbère :


Je ne veux rien de lui absolument rien, je n’ai pas besoin d’argent, ni de ses justifications attardé j’ai besoin de sa présence et sa tendresse… j’ai besoin de sentir que mon fils est là pour moi, qu’il ne m’a pas oubliée … J’espère seulement qu’il n’aura pas de regrets, si demain je quitte cette terre pour être la haut … et je ne veux surtout pas qu’il vienne se jeter sur ma tomber et me pleurer …

     
 - S’il te manque autant, pourquoi tu n’as pas accepté de lui parler au téléphone ????



Parce que mes blessures ne se soignent pas par un coup de fil, qui ne m’était même pas destiner, parce qu’on ne s’éclipse pas un an ou plus pour revenir comme si de rien n’était … Rien absolument rien ne justifie  son absence , je souhaite de tout mon cœur qu’il ne  sera pas traiter de la même façon par ses filles, parce que la roue tourne et ce que tu fais aujourd’hui … la vie te le rendra demain  


Au moment ou elle m’a sortit cette phrase … Je contemplais son visage, je regardais ses rides, ses yeux pleines de larmes et de sentiments, sensations et amertumes… je n’ai pu que la prendre dans bras , lui dire de prier pour lui , pour qu’il revient sur le droit chemin , qu’il revient vers elle …


Et en la quittant je me suis rendue compte que  j’ai détesté ce fils … qui mérite tout sauf porter le nom d’homme  … Sur ce bonne fête 



Une Karamelita … Furieuse !!

dimanche 6 octobre 2013

Avis .. De Maman !!




                                                                                

                                      




Rares très rares même sont les fois ou j’ai pu discuter avec ma mère le sujet du mariage, avenir et critères du choix de celui avec qui je serai censée passer  ma vie,  avec qui je serai réunie pour le meilleur mais aussi pour le pire, qui me supportera dans  mes mauvais moments et pour qui je serai bien présente quelques soient les circonstances  


Jusqu'à cette fois ou  elle m’avait dit : Le jour où tu diras oui, veille à ce que cette personne aille du caractère et de la présence

En remarquant la tête que j’affichais Je comprenais pas trop ce qu’elle voulait dire par ça ! Elle avait continuée en disant :

Écoute ma chérie, il faut toujours avoir à tes cotés une personne qui te motive, qui te pousse à aller de l’avant, à  atteindre tes objectifs et avoir des nouvelles ambitions ... Une personne qui déteste la routine et la vie monotone … une personne qui croit en toi et en ce que tu vau

Et  Si tu l’as pas soit cette personne pour celui que tu choisiras, encourage le à prendre des  risques, à réaliser  ses projets, soit présente pour l’aider, le motiver  … 

Du moment que tu es convaincue de son idée et de sa volonté, du moment que vous  êtes d’accord sur le principe … Croyez en votre  idée ne vous vous  laissez pas dissuader par l’entourage… n’écoutez pas les «  Mais non vous n’y arriverai jamais » …. «  Non, mais vous rêvez c’est un projet qui va vers sa chute … »«  Vous gaspillez votre argent et votre temps … vous n’aurez aucun résultat » 
…évoluez et testez ce qui vous viens en tête, posez vos plus et vos moins… faites vos calculs, et surtout discutez, communiquez …, la vie est un ensemble de  prise de risques, et de défis ma Kaghamelita... 


Aujourd’hui en voyant mes parents satisfaits Al-hamdullah d’un risque qu’ils avaient prit à deux il y a un an, en les voyant fiers comme deux coqs du résultat …  

 je me suis rendu compte que ma maman chérie avait raison… Aujourd’hui  je suis plus que persuadée  que sans prise de risques  on n’avance pas … et sans des gens qui sont là et seront toujours là pour nous écouté, nous conseillé, supporté et motivé … La vie ne serait qu’un simple passage sans but... Bourrée d’ennui et de stress 


Derrière chaque homme qui réussi, qui se fait une place dans la société  , une femme qui  a su comment sortir le meilleur en lui , comment s’occuper de ses petits détails sans l’effrayer , de son élégance et sa carrière sans le bousculer … Et derrière chaque femme qui brille, qui grimpe les échelons sans se fatiguer, qui  excelle en société et en vie de famille un homme qui a su être là au bon moment , être l’épaule sur la quelle elle jetait tout ses  craintes et soucis …


 Croyez en vos rêves, et en ceux des personnes ou cette personne que vous aimez … Soyez présente pour l’épauler, l’encourager,  le guider et vous laissez guider par lui




Une KaRaMeLiTa … déterminée !!!

samedi 5 octobre 2013

Conversation avec ... Dieu !!



                                                                    
                                                                           





…. Et d’un coup je pleure !


Vous connaissez ce moment ou vous avez beaucoup de cicatrice sur le cœur, des cicatrices que vous ne pouvez pas dévoiler, même au plus proche des proches … ce moment ou vous avez le sentiment d’avoir supporter pleins de choses, d’être rester fort  beaucoup trop longtemps …  ce moment ou vous avez  un coups de blues …  de déprime … Des instants ou vous avez  envie d’une et unique chose : s’isoler du monde entier , se mettre sous votre petit coquant en espérant que Demain soit meilleur , tout en  essayant de se convaincre que demain est toujours meilleur de toute façon … Qu’est ce qui peut vous arriver de plus pire ?? Tout en oubliant que le pire existe et qu’il suffit de se calmer pour voir plus clair 


C’est ce qui m’est arrivée ce soir, je me suis retrouvée assise dans ce petit balcon, ma tasse de café noir comme les idées qui me traversent  l’esprit en ce moment et  envelopper dans ma couette, il fait frais d’un coup et heureusement que j’ai ramené ma petite couverture avec moi... Entrain de regarder la rue déserte il est 1h du matin tout de même, contempler le ciel et penser à ma vie passée, à mon futur, et à analyser mon présent 


J’ai toujours été une fille qui réfléchi trop, beaucoup trop … depuis mon très jeune âge j’analysais plus qu’il fallait et cela m’a toujours fatiguée, épuiser et fais perdre le sourire à mainte reprise

Donc ce soir assiste sur ma petite chaise j’ai parlé à Dieu tout en regardant les étoiles, j’ai dis tout ce que j’avais sur le cœur, je me suis plains, j’ai pleuré, j’ai souris et je me suis surtout confiée …
Et au cours de ma conversation avec Dieu (Oui , oui je l’appelle ainsi)je l’ai senti m’écouter , m’apaiser … Qu’il était là comme il l’a toujours été d’ailleurs  présent pour moi , que son attention n’était accordée à personne d’autre que moi … qu’il sait ce que je dis , ce que j’ai envie de dire et même ce que j’arrivais pas à dire … que je ne risquais en aucun cas d’être mal comprise … collante, harcelante, chiante … je n’ai pas eu peur ni honte de ma fragilité  tout au contraire, j’ai trouvée du plaisir à pleurer et tout sortir … mes larmes étaient beaucoup plus salés que d’habitude, ma tristesse s’évacuait  avec  … Moi qui a toujours évitée de pleurer devant qui que se soit , rare sont ceux qui ont vu mes larmes … 

Ce soir je n’ai pas été embarrassée  par le regard et la présence du  «  bien-aimant » C’est parmi les noms de Dieu !  Au contraire cela me faisait le plus grand bien … je pleurais en attendant un signe de sa part … il a toujours mit des signes sur ma route il suffit de rester attentifs 

Et d’un coup je me suis rappelée d’une conversation qui avait eu lieu quelques jours avant au téléphone avec une grande dame et amie si chère, elle m’avait dit : 


«  Notre destin est déjà tracé par le plus puissant, qu’on le veuille ou pas … à quoi bon de stressée ? De s’inquiéter ? Et se poser 17000 questions, si en fin de compte et quoi qu’on fasse on aura que ce qui a été écrit la haut ??


Tu peux faire une grande école, sortir majeur de promo,  avoir des ambitions et des projets …. Et d’un coup il t’arrive quelque chose qui t’oblige a renoncer a tout cela , à supporter des gens, des personnalités et des conditions de vie dont tu imaginais même pas l’existence … Tu peux te plaindre , chialer et pleurer les larmes de ton cœur et corps cela ne changera rien à la réalité ni à ce que tu vis … 

La seule solution qui te reste c’est de croire en Dieu, d’être convaincue que rien ne nous arrivent par hasard , qu’on ne rencontre personne par pur hasard … tout ce qui nous arrive a un but et une raison


Il faut juste avoir l’œil et faire confiance a Dieu, il nous prive de certaines choses parce qu’il nous réserve d’autres  meilleures ... soit confiante que si une femme ne se marie pas c’est parce que peut si c’était le cas elle aurait souffert … si un jeune diplômé ne trouve pas de boulot après des mois et des mois de recherches, ce n’est pas parce qu’il est con mais parce que Dieu lui réserve le meilleur … 

On ne peut pas connaitre le gout du bonheur si on a pas souffert un bon coup … Et puis s’il t’arrive quoi que se soit elle avait senti de la tristesse dans ma voix dis toi que Dieu te voulait ça, tu devais endurer  tout cela pour murir et atteindre ton objectif en toute sérénité … Impossible d’atteindre le sommet sans blessures ni cicatrices ma petite chérie »


En me rappelant de tout cela je me suis sentie en paix, je me suis dis que peut être... euh non pas peut être mais certainement le meilleure est devant … Il suffit d’avoir beaucoup plus de foi en Dieu...
Sur ce moi je vous souhaite une agréable nuit ( ou journée) tout dépend de là ou vous êtes !




Une KaRaMeLiTa … En paix !!

mercredi 2 octobre 2013

Tentation (3)




                     
                                                       



 Pour ceux et celles qui n'ont pas lu les deux premières parties tentation (1) & tentation (2)



Et à la fin de cette soirée tout sauf ordinaire, il l’a déposée chez elle …  au moment ou elle voulait descendre de la voiture  … cet inconnu avec qui elle a passée toute sa soirée à discuter et à tout dévoiler  avait choisi d’attendre le moment des au revoir pour lui demander son prénom  tout en posant un tendre bisou sa main… Il était convaincu que chaque personne porte un peu de son prénom et que chaque nom donne une idée sur la personne
                     

                                         … Jasmine ! 



A-t-elle  chuchoté en descendant de la voiture et en faisant un salut délicat de sa main gauche accompagné d’un petit  sourire timide

Au quel il a répondu par un hochement de tête et un signe de la main, avant de reprendre la route et de penser à cette soirée qu’il venait de passer avec cette étrangère,  à ce qu’elle lui a confiée …à sa force menteuse qui cache une fragilité apparente... à ses gestes incertains 
Il sentait que cette femme à quelque chose de spécial , qu’elle porte un peu de son prénom … Elle a l’allure d’une princesse des milles et une nuit … Elle dégage une  féminité certes, mais plus de la sensualité …
 Tout cela en regardant ce  numéro de téléphone noté sur ce bout de kleenex qui sentait bien son parfum …


Des qu’elle a mit la clé dans sa serrure son « Plume » est venu en courant l’accueillir, et sans hésiter une seconde elle  l’a prit dans ses bras en lui faisant de longs câlins , en lui disant qu’elle se sentait heureuse,  qu’elle se sent en paix et qu’au cours de cette soirée elle a rencontré un parfait inconnu , dont elle ne connait rien , même pas son prénom  …" Plume"  L’a regardait d’un œil curieux  et joyeux … 
son chat blanc aux yeux bleu comme le ciel une journée ensoleillée d’été  était intelligent et savait déchiffrer l’état d’âme de sa propriétaire  et il avait la capacité de comprendre ses mots et d’obéir comme un enfant face à sa maman 



Elle a finit par poser son chat en le gavant de lait et de croquette … et s’est dirigée vers sa chambre,  pour s’assoir sur son lit face à son  miroir  et enlever  tout doucement ses Louboutins tout en se regardant et en examinant son visage qui a l’air plus illuminer .. Et son sourire plus vivant  avant d’aller sous la douche , enfiler son pyjama … Et finir par dormir comme un ange sur son petit nuage

Le lendemain matin, elle fut réveillée par la sonnerie de son téléphone qui lui faisait savoir qu’il s’agit bien d’un message  … en cherchant son portable ses yeux ont croisés l’heure accroché au mur :
-         

                                        - 14h…. Mon Dieu j’ai dormi tout ce temps !!!




Une KaRaMeLiTa … Jasmineuse