mardi 10 février 2015

Quand il suffit d’une gorgée de … Thé !!



                                                                 

                                                            



Tout à l’heure alors que j’étais sortie de chez moi juste le temps de quelques minutes pour chercher du pain chaud à la boulangerie … 

La nuit commençait à tomber, il faisait un temps agréable … J’avais levée ma tête au ciel, une étoile unique brillait … Je m’étais oubliée entrain de la contempler, j’admirais sa beauté, tout en respirant l’air frais et si doux, je n’avais plus envie de bouger, je voulais rester là, à profiter de ce sentiment unique qui m’envahit à chaque fois que le temps devient si agréable …

En rentrant je me suis trouvée à ouvrir mon placard à thé, sentir tout les parfums, hésiter entre la réglisse et la verveine en passant par la camomille … Mais comme par instinct mes mains se sont dirigés vers celui aux fruits rouges … Et en même temps qu’il infusait dans ma théière ... Son parfum inondait ma chambre et me ramenait en arrière, à l’image de cette amie que j’ai perdue de vue … 

«  le parfum » m’a rappelé cet après–midi du dimanche d’un  printemps  où je m’étais installée dans mon petit jardin, un livre à la main, profitant du beau temps … D’un coup j’ai senti une présence à coté de moi et en levant la tête je l’ai vu, assise en face de moi grand sourire aux lèvres et avant que je ne prononce aucun mot , elle a dit :

*      Je suis allée frapper à ta porte, mais comme tu ne répondais pas j’étais certaine que je te trouverai ici 
 
J’ai souris, avant de la prendre dans mes bras et commencer à papoter de tout et rien …  Au bout de quelques temps, elle a caressée son sac à main en me disant :

*      Tu te rappelle de mon voyage à Londres noël dernier, en même temps que tu étais en voyage dans ton pays ? 

*      Euh oui … Tu te déplace jusqu'à chez moi pour me parler de ton voyage qui date de 5 mois en arrière ??!

*      Non je tape le trajet pour te faire gouter une merveille


*      Je te vois les mains vides … Cette merveille est invisible ? 

*      Je risque de changer d’avis et repartir … Je me ferai un plaisir de te voir ronger de curiosité 

*      Ah parce que tu crois que je te laisserai partir … Tu vois tes cheveux là qui sont toujours en bataille ? je te promets que tu les auras électrocutés en  sortant d’ici si tu ne parles pas tout de suite

*      Et si tu te tais pour que je puisse parler ?

*      Ok ok vas y … Tu as intérêt à ce que ce soit vraiment intéressant, sinon je te fous dehors et j’adopte un pitbull juste pour le plaisir de le voir courir derrière toi  à chaque fois que tu débarque ici sans prévenir 

*      C’est ce qu’on appelle se taire dans ton pays ? 

Silence radio tout en roulant mes yeux  … Quand même c’est l’image du pays qui est en jeu là … je me déclare vaincue
Du coup elle a continuée 

*      Durant ce fameux voyage, mon copain m’avait emmené dans un magasin traditionnel appartenant à un vieux monsieur qui vendait du thé fait à l’ancienne … Une vraie Caverne d’ Ali baba… Il y avait tout les goûts et saveurs … Je voulais de tout… je voulais gouter à tout … Le monsieur n’hésitait pas à  exécuter mes demandes sauf en ce qui concerne le thé rouge , il y avait thé à la framboise , à la fraise , aux cassis  ou encore aux myrtilles, en voulant gouter le monsieur me l’a interdit en me disant que le thé aux fruits rouges ne se boit pas l’hiver … Pour savourer son goût et son parfum il faut le boire au printemps… Juste quand il fait si beau … En rentrant chez moi je l’ai gardé soigneusement jusqu’à ce dimanche ensoleillé … Et je l’ai ramené pour le partager avec toi … Et le déguster toutes les deux … Je ne sais pas si on restera toujours en contact ou nos chemins se sépareront un jour, mais ce que je sais c’est que ça nous fera un souvenir commun de plus … 

Et mon amie avait raison … Mon souvenir a réapparut aujourd’hui … je bois mon verre à la santé de Karine … 

Un jour je partagerai avec vous le sujet qu’on avait discuté en buvant «  sa merveille » d’ici là … N’hésitez pas à croquer la vie à pleines dents … Chaque seconde est si précieuse



Une KaRaMeLiTa … Nostalgique !!